RT 2012 et l’extension de maison

Les extensions de maison doivent elles aussi respecter la RT2012, mais chaque type de projet implique une application particulière de la réglementation.

Définition des extensions concernées

3 types différents d'extension de maison

Le terme « Extension » regroupe plusieurs types de travaux. Sont considérés comme extensions soumises à la RT2012 :

  • Un nouveau local qui prolonge une bâtiment existant
  • Une surélévation qui ajoute un étage au bâtiment existant
  • Un aménagement de combles impliquant un faîtage de toiture de 1,8 mètre au minimum

Les conditions d’application de la RT2012

Quand le projet d’extension n’a besoin que d’une déclaration préalable aux travaux, le maître d’ouvrage doit respecter les exigences thermiques au niveau de chaque élément de la construction.

Dans le cas où il faut déposer un permis de construire pour une extension d’une surface inférieure à 150 m², et, que la surface supplémentaire est supérieure à 30% de la surface initiale de la maison, une autre procédure s’applique. Le maître d’ouvrage doit fournir une attestation de respect de la RT 2012, ou attestation adaptée. Elle permet de garantir le respect de la RT 2012 de la nouvelle extension.

La procédure se complique lorsque le projet d’extension dépasse les 150m² ou que le gain de surface représente plus de 30% de la surface initiale de la maison. Le maître d’ouvrage doit dans ce cas respecter la RT 2012 de la même manière qu’il l’appliquerait pour la construction d’une maison neuve.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la fiche d’application relative aux extensions. Vous avez un projet d’extension de maison sur la Loire Atlantique ? Vous pouvez également nous poser vos questions relatives à la RT 2012 via le formulaire de contact de notre site Internet.

Laisser un commentaire